Quelles aides au logement pour la colocation ?

La CAF permet aux colocataires de profiter d’une aide au logement, à condition que ceux-ci respectent certaines conditions. Il faut comprendre que la colocation n’a rien en commun avec la cohabitation. Pour la CAF, la colocation existe quand deux ou plusieurs personnes qui n’ont aucun lien familial vivent dans un même logement, alors que la cohabitation concerne les couples qui ont décidé de vivre ensemble. Si vous êtes colocataire ; voici quelques idées d’aide au logement et colocation que vous pourrez prétendre pour alléger vos charges.

Les différents types d’aides à la colocation

Les aides aux logements en colocation se déclinent en trois types : l’ALS, l’ALF et l’ALP.

— L’aide personnalisé au logement (APL)

Il s’agit d’une aide octroyée aux locataires qui souhaitent louer en colocation un logement conventionné. L’aide est valable pour un logement meublé ou non meublé, du moment que celui-ci sert de résidence principale.  La convention est établie entre le bailleur et l’État (représenté par un organisme HLM). Cette convention définit le plafond de loyer à ne pas dépasser et le choix des locataires le plus éligible pour la colocation.

— L’Allocation de logement social (ALS)

Cette aide est octroyée à toute personne qui veut louer un logement en tant que résidence principale. Pour profiter de cette aide, il est primordial que le logement respecte une certaine norme de condition d’occupation. S’il y a  une non-décence dans le logement, l’aide ne sera pas versée tant que les travaux de mis en conformité nécessaire n’ont pas été effectués par le propriétaire. L’organisme payeur est en droit de conserver l’aide pendant une durée maximale de 18 mois selon la loi ALUR du 24 mars 2014.

— L’Allocation de logement familiale (ALF)

Pour profiter de cette aide au logement et colocation, l’appartement choisi doit être conforme aux normes. Avec cette aide, le locataire peut profiter d’une allocation d’éducation  pour les enfants handicapés, ou encore des prestations pour les enfants de moins de 21 ans.

La demande d’aide au logement en cas de colocation

Chacun des locataires s’ils le souhaitent peut demander une aide au logement et colocation. La demande doit être rédigée individuellement. L’attribution de l’aide se fera également de manière individuelle selon les ressources de chacun. Une aide octroyée à l’un des locataires n’est pas valable pour les autres. Il faut adresser la demande soit à la CAF de la région d’implantation de la colocation, soit à la Mutualité Sociale agricole (MSA) pour le régime agricole.

Les documents nécessaires pour la demande d’aide au logement

Le colocataire doit joindre à son dossier le formulaire de demande d’allocation logement (disponible en ligne pour la CAF et le cerfa nº 10840 pour la MSA), une copie de ses pièces d’identité, un RIB, une déclaration détaillée des ressources, une copie du contrat de colocation.

Colocation : quelles sont les règles ?